logo National J-80 2013

Samedi tonique sur le National J80 !

Super journée de régate, du sport et de belles images

Au programme de ce samedi 3 courses, peut-être  2 car la météo annonce un front à passer dans l’après-midi et un coup de vent ce soir.

Partis du port de Cherbourg vers 8H30 ce matin, les 57 J80 se rendent sur le plan d’eau sous un ciel parsemé de gros nuages, gris, alternant avec de belles éclaircies. Le vent oscille entre 15 et 18 nœuds, en secteur Sud-Ouest.
De la mer, notamment sous le vent et sur la ligne d’arrivée, mais relativement plate en haut du parcours qui était mouillé à proximité de la côte. Le spectacle a dû faire des heureux du côté des plages du Becquet…

  • Les compétiteurs se sont régalés !

Brieuc Oger sur twitter : « Très belle journée sur le @NatJ80_2013 avec l'@EspoirJ80. C'est des journées comme ça qui nous font tant aimer la voile et les bateaux! »

Cette journée était marquée par de grosses ‘rises’ de vent, «cela faisait longtemps que l’on n’avait pas navigué dans plus de 30nds sur un championnat de J80 » précise Gwenn Joulier.
De beaux run, de gros surfs sous spi et des phases de manœuvres délicates.
Les difficultés du jour : anticiper les variations du vent, gérer les virements et empannages. «C'était plus compliqué lorsque les voiliers étaient au contact. Maîtriser son allure débridée ‘seul’ ça va … encore que… mais avec les voisins et les figures intempestives parfois, c’était ‘chaud’ ! ».

  • A 10H05 : Bon départ pour la course 4.

Un grain vient saluer la flotte, la brise s’étoffe et une grosse averse accompagne les J80 pour ce premier bord de près. La visibilité est réduite, 20 nœuds au 240° à la bouée au vent, et c’est la droite du plan d’eau qui paye.
A l’arrivée de la course 4, on retrouve HEMON CAMUS IMMOBILIER 1er et VOILERIE ALL PURPOSE 2nd. Nicolas Lunven prend la 3ème place sur GENERALI. 2 abandons sont signalés.

  • Les choses se compliquent ensuite.

Entre les 2 manches, une bôme casse dans un empannage et blesse légèrement (heureusement) une équipière qui devra être évacuée.
La procédure de la course 5 reprend à 11H40, les équipages sont ‘au taquet’, ce sera peut-être la dernière course, on tente le maximum pour prendre le meilleur… rappel général. Second départ, sous pavillon noir, de nouveau rappel général et 8 concurrents sont BFD ! Ils ne courront pas la manche.
Troisième et bon départ, toujours sous black flag et, là, 3 J80 sont pris par le viseur. Un autre abandon est à déplorer pour rupture d’étai suite à une collision.
Le vent bascule de 15° et oblige à remouiller la bouée sous le vent. Le soleil est de la partie maintenant, dans une brise de 18nds, et la course se déroule sans incident remarquable jusqu’à l'arrivée. JO'LINE coupe en tête mais il est disqualifié pour départ anticipé.

MANCHE BASSSE-NORMANDIE 1, emmené par le cherbourgeois Maxime Mesnil, remporte donc cette course 5… mais écopera d’une pénalité de 10% (+6pts) lors des réclamations du soir. ALL PURPOSE est second tandis que COURRIER DUNKERQUE 5 prend la 3ème place.
Une manche à rebondissement entre les J80 disqualifiés au départ (11) et les abandons de la matinée, seulement 40 équipages sont classés.

  • Le ciel s’obscurcit au loin, la procédure pour une dernière course est rapidement envoyée.

Le front approche, 20 nds sur le plan d’eau  pour le 1er départ qui est le bon ! La flotte passe la première marque, le vent monte… Le plan d’eau est favorable à gauche, grâce à l’effet de site que l’on trouve à la côte. On y trouve ‘de la gauche’ et la mer est moins formée. Néanmoins, il ne faut pas se rater, « prendre les ‘bouff’ et profiter des run  sinon on regarde les autres débouler à côté’ et tant que possible maîtriser ses surfs et manœuvres de spi.
La fin de course est marquée par le passage d’un grain plus violent : 30 nœuds établis, des rafales à au moins 35. Le vent lève la mer, des vagues et surtout l’écume soulevée est telle que la visibilité est encore réduite. Une grosse averse balaye le dernier bord vers l’arrivée, « on n'y voit plus rien ; enfin, un peu quand même bien protégé dans la capuche ». L’arrivée est bienvenue !
Cette course 6 permet à des ‘nouveaux’ de figurer sur un podium : Eric Brezellec, INTERFACE CONCEPT 1, signe sa première victoire au National J80. Clément Commagnac, ST CAST VITEL FENETRE, enlève la 2nde place à Mathieu Derand sur LE HAVRE MATCH THE WORLD.
48 bateaux sont classés et l’on déplore le démâtage, en fin de régate, de EV CATASCHOOL (leader au classement général hier).

  • En conclusion de cette deuxième journée

De la casse dans ces conditions ‘sportives’, en dehors de quelques gros pépins de gréement, il s’agit essentiellement de réparations de voiles, drisses et écoutes, petit accastillage,... 4 réclamations à l’arrivée, 1 seule jugée recevable.

Un plan d’eau apprécié, enrichissant et logique. Une stratégie peut être mise en place, le terrain de jeu n’est pas ‘tordu’. L’adage veut que l’on dise qu’à Cherbourg, il y a plusieurs saisons en une journée, aujourd’hui on a pu en voir les couleurs !

Au classement général, le podium du National J80 a un peu évolué avec VOILERIE ALL PURPOSE (17pts), 2ème HEMON CAMUS IMMOBILIER (20pts) et 3ème COURRIER DUNKERQUE 5 (23pts).

Le championnat se poursuit demain matin à moins que le bulletin météo ne contraigne à l’annulation…

Scroll to top